Signature d’une convention de mécénat


Avec la fondation Malakoff Humanis Handicap

Grâce à l’accompagnement proposé par le dispositif d’appui aux projets internes de développement (DAPID), le CAMSP Janine Lévy a trouvé un mécène, la Fondation Malakoff Humanis Handicap, pour co-financer l’amorçage d’un projet innovant : des soins de prévention auprès de nouveaux-nés vulnérables. Dans le cadre d’une convention de partenariat avec l’APHP, des professionnels du CAMSP assurent des consultations au sein de la maternité Trousseau. Ils souhaitent développer un suivi précoce pluridisciplinaire des grands prématurés. En effet, il est essentiel de proposer sans délai à ces bébés et familles un accès à des soins de prévention afin de limiter les risques de (sur)-handicaps induits par leur prématurité. Une  étude de l’INSERM a montré qu’à l’âge de 5 ans, près de 40% des enfants grands prématurés présentent des troubles moteurs, sensoriels ou cognitifs au lieu de 12% des enfants nés à terme.

Le mécénat de la Fondation Malakoff Médéric Handicap permettra d’étoffer l’équipe prenant en charge ces nouveaux-nés par le recrutement d’un orthophoniste et d’un psychomotricien. Ce projet vient renforcer une coopération rare et étroite entre un établissement sanitaire, l’hôpital Trousseau et un établissement médico-social, le CAMSP Janine Lévy. La mise en commun de pratiques professionnelles pluridisciplinaires et complémentaires permet une meilleure identification et une meilleure prise en charge des facteurs de risque et de vulnérabilité. Soucieux de majorer l’impact de l’intervention médico-sociale, nos professionnels ont développé une démarche innovante en matière de santé publique : il s’agit d’une démarche préventive du handicap et non pas réparatrice.  A l’issue de la période d’amorçage du projet soutenue par la Fondation Malakoff Médéric Handicap, une étude d’impact sera réalisée, ce qui donnera du poids à une demande de financement pérenne par les autorités publiques compétentes.

Nous nous réjouissons que les professionnels du CAMSP puissent contribuer à une meilleure identification des troubles des prématurés, à une meilleure connaissance de leurs conséquences et à l’élaboration de solutions adaptées pour y remédier. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’avancée de ce projet très prometteur.