Retrouvez dans cette rubrique les anecdotes ou évènements qui constituent la vie de notre association.

Actualités


L’Entraide Union a déjà présenté le dispositif d’appui aux projets internes de développement (DAPID), né de sa volonté d’améliorer l’accompagnement des usagers, de moderniser l’offre et de pérenniser les activités de l’association. Le premier comité de sélection s’est réuni récemment et l’Entraide Union est très heureuse de pouvoir soutenir les projets suivants : Atelier de médiation équine (IME Henri Wallon) ; Soins de prévention dans le cadre du suivi des nouveaux-nés vulnérables (CAMSP Janine Lévy) ; Projet Arts plastiques avec l’artiste Chanse (EMP Les Avelines). Convaincue que la qualité de l’accompagnement de demain est le fruit de l’innovation sociale d’aujourd’hui, l’association ne manquera pas de partager l’avancée de ces projets dans de prochains articles. Le dispositif se poursuit et vos projets sont donc attendus avec impatience. Les prochains dossiers de candidature devront être envoyés au plus tard le lundi 13 juin 2022 via le formulaire ci-dessous. Téléchargez le dossier de candidature ainsi que la notice de présentation du dispositif. N’hésitez pas à nous solliciter si vous avez besoin d’un appui pour élaborer votre dossier de candidature.

Participez aux projets internes de développement !


La prestation de compensation du handicap (PCH) à destination des personnes en situation de surdicécité, de handicap mental, psychique ou cognitif ainsi que celles ayant des troubles du neuro-développement va évoluer à compter du 1er janvier 2023. Parmi nos usagers, nombreux sont concernés par l’élargissement des critères d’accès à la PCH prévu par ce nouveau décret. Les personnes présentant une ou plusieurs altérations des fonctions mentales, cognitives ou psychiques pourront désormais bénéficier d’une aide humaine pour assurer un « soutien à l’autonomie ». Cette prestation consiste « à accompagner la personne dans la réalisation de ses activités, sans les réaliser à sa place, notamment s’agissant des activités ménagères ». Le soutien à l’autonomie peut être cumulé avec les besoins d’aide humaine pris en charge à d’autres titres, tels que l’activité professionnelle ou la participation à la vie sociale. Ces nouvelles dispositions ont déjà fait l’objet d’une expérimentation dans trois départements. Par ailleurs, le décret prévoit pour les personnes en situation de surdicécité, un nouveau forfait d’aide humaine de 30, 50 ou 80 heures. La reconnaissance de la surdicécité comme un handicap unique est une grande avancée pour nos usagers concernés.

PCH surdicécité, handicap mental et psychique, un nouveau décret


Suite à la conférence des métiers du 18 février relative au périmètre des revalorisations de la filière socioéducative des établissements et services sanitaires, médico-sociaux et sociaux, pour le champ du secteur privé non lucratif, la réunion ministérielle le 8 avril dernier a présenté aux organisations du secteur et partenaires sociaux un communiqué, co-signé avec l’ADF, sur les modalités de mise en œuvre dont la liste des professionnels visés par cette revalorisation salariale de 183€ nets annoncée en février dernier. L’Entraide Union, comme elle l’a fait depuis le démarrage de ces négociations, s’associe pleinement au courrier formulé par l’Uniopss au Premier Ministre suite à cette rencontre. En effet, même si l’annonce sur les revalorisations reste dans l’attente du travail de négociation en cours entre les partenaires sociaux de la branche sanitaire, sociale et médico-sociale privée non lucrative pour aboutir à un accord de branche qui devra être agréé, il n’en demeure pas moins que cette liste, qui fait naître un doute sur les salariés concernés et laisse toujours de côté certains professionnels, mais également sur des problématiques observées et non résolues dans la mise en œuvre des revalorisations déjà actées dans le cadre du Ségur de la santé et des accords… Lire la suite Alerte sur les professionnels oubliés !

Alerte sur les professionnels oubliés !



1300 kilomètres contre les préjugés Du 6 au 13 juin 2022, l’Unafam organise la 8e édition de Psycyclette. C’est une randonnée cyclotouriste de 1 300 km contre les idées reçues et un défi audacieux : traverser la France à vélo en faisant participer des personnes vivant avec des troubles psychiques, des soignants, des bénévoles de l’Unafam et des cyclotouristes avertis. Plus de 150 « psycyclistes » iront à la rencontre des habitants de chaque ville traversée, afin de parler de leur initiative et de briser les tabous sur les maladies psychiques à travers des manifestations festives. « Qu’on soit un citoyen vivant avec des troubles psychiques ou non, qu’on soit un soignant ou non, sportif ou non, ce qui a de l’importance, c’est que nous vivons cette aventure humaine ensemble. Avec Psycyclette, nous portons la déstigmatisation des troubles psychiques aux quatre coins de la France. Ce qui est marquant, ce sont les sourires tellement fiers de tous à l’arrivée et l’énorme solidarité entre les participants. On voit bien que le lien est réel, qu’il est là, qu’il est possible. » – Marie-Jeanne Richard, Présidente de l’Unafam 3 parcours, 8 jours, 18 villes traversées Rouen > Paris : du 6 au 13 juin Criel-sur-Mer,… Lire la suite Psycyclette 2022

Psycyclette 2022


Dans le cadre de la cité éducative, un partenariat a été créé entre l’IME Henri WALLON de SARCELLES et l’Opéra Garnier. Un groupe de 8 enfants accompagné de leur éducatrice et leur enseignante ont bénéficié d’un accueil très chaleureux et bienveillant. Le jeudi 31 mars, ils ont visité ce magnifique monument et le 7 avril, ils ont assisté au spectacle ABCD’Airs à l’Opéra Bastille. Bonne réception.

L’IME Henri Wallon à l’Opéra


Le CNCPH vient de voter un avis favorable au projet de décret sur la création d’un forfait surdicécité. Cette reconnaissance est une réelle avancée pour les personnes en situation de surdicécité. En effet, elles ne bénéficient actuellement, ni d’une reconnaissance de la surdicécité comme handicap unique ni d’une prestation de compensation (PCH) associée. Elles sont donc contraintes de choisir si elles sont sourdes ou si elles sont aveugles. L’Entraide Union, par l’intermédiaire de ses administrateurs, a suivi et soutenu ce projet de décret tout au long de son élaboration, d’autant que deux des ses établissements sont particulièrement concernés, par le fait que dans leurs autorisations, une part des usagers et donc du type d’accompagnement doit être adapté à des personnes souffrant de surdicécité. Après sa promulgation que nous espérons rapide, l’Entraide Union restera vigilante quant à ses modalités d’application. Pour Stéphanie Hainoz-Sebert, directrice de l’IME de Chevreuse, « cette prise en compte de la double déficience est essentielle en ce qu’elle engendre effectivement des troubles associés importants, des difficultés très peu perçues par la société, qui bien souvent pense ce double handicap sensoriel impossible ».

Projet d’un forfait surdicécité



De notre côté, à la MAS Lucie Nouet, nous fêtions le carnaval du printemps, à la manière de Dunkerque. A l’ordre du jour : des couleurs, de la joie et de la bonne humeur ! Même la météo était avec nous, et ce n’était pourtant pas gagné au départ ! Résidents et professionnels, parés de leur plus beau déguisement, ont défilés dans les rues de Vélizy ; au rythme de la musique, accompagnés par deux danseuses ambulantes, venues spécialement pour l’occasion. Tout ceci, sous le regard bienveillant des habitants de Vélizy, nous saluant sur notre passage. De retour à la MAS, nos deux danseuses nous ont ravies d’un superbe spectacle, alliant danse et jonglage. Attendez, ce n’est pas tout ! Des cracheurs de feu (et pas n’importe lesquels !) se sont invités à notre petite fête, sûrement pour nous en mettre plein les yeux… Nous avons poursuivi sur un petit apéro dans la cour, pour ensuite nous régaler d’un repas sur les unités, autour de spécialités du Nord de la France. D’ailleurs je vous recommande tout particulièrement le tiramisu aux spéculos… un délice ! Pour terminer en beauté, les résidents ont pu profiter d’un goûter en musique dans le grand… Lire la suite Que faisiez-vous le 29 mars ?!

Que faisiez-vous le 29 mars ?!


Le Projet associatif 2020-2024 de l’Entraide Union inscrit, notamment en page 20, la nécessaire prise en compte du décloisonnement des différents acteurs et secteurs et la nécessité d’expertises métiers de plus en plus nombreuses et pointues. L’évolution des besoins des publics accueillis au sein des établissements a amené l’Entraide Union à créer une “Cellule de prévention des situations complexes”. Ce projet est le fruit d’un travail collaboratif initié en 2019 par les directeurs d’établissements de l’Entraide Union et du pôle APEActivités et projets d’établissements. Dans la logique de la réponse accompagnée pour tous, l’enjeu repose sur l’apport d’une réponse individualisée pour chaque usager confronté à une situation définie comme “complexe” ou en risque de l’être. Ressource à disposition des équipes La cellule s’adresse à l’ensemble des équipes de professionnels et des usagers de l’Entraide Union. En s’appuyant sur des outils méthodologiques développés par des groupes de professionnels volontaires, l’objectif est de proposer un “plan d’aide” et des outils d’évaluation afin de soutenir les établissements en demande. La démarche s’entend effectivement comme une véritable ressource à disposition des équipes, sans toutefois se substituer à leur pratique. Il s’agit de proposer une alternative pour soutenir les projets des usagers par une mise… Lire la suite Cellule de prévention des situations complexes

Cellule de prévention des situations complexes


A l’initiative de l’association Paralysie Cérébrale France, la projection du film « Personne, les oubliés du Ségur » s’est tenue, en avant-première, le jeudi 17 Mars 2022 dans un cinéma du 13ème arrondissement Parisien. L’objectif portait sur la mise en lumière de la crise que traversent les métiers de l’accompagnement et son retentissement sur les usagers et leurs familles. Solidaire de cette démarche, l’Entraide Union partage le constat d’invisibilité de ses salariés comme acteurs à part entière du soin et de l’accompagnement en France. Afin de relayer son investissement concernant ce défi majeur que connaît le secteur, nous vous proposons une premier regard sur ce film que vous visionnerez via ce lien. L’enjeu de la projection du film dans le contexte des élections présidentielles Quatre représentants de candidats ont répondu à l’invitation et se sont présentés pour participer à un débat dédié à la “crise de l’accompagnement des personnes handicapées” : Mme Samira Laal (représentante d’Anne Hidalgo), Mme Laure Lavalette (représentante de Marine Le Pen), Mme Dominique Gillot (représentante du Président Emmanuel Macron) et M. Pierre Deniziot (représentant de Valérie Pécresse). A l’approche des élections présidentielles et avec le soutien du Collectif Handicaps1, l’enjeu consiste à mettre en avant les… Lire la suite Un regard sur le film « Personne, les oubliés du Ségur »

Un regard sur le film « Personne, les oubliés du ...



Page 1 sur 25
1 2 3 25