Nous avons conservé dans ce nouveau site 2018 l’ensemble des actualités depuis la première version en 2003.

Archives


Lundi 21 janvier 2008, une centaine de personnes sont venues rendre hommage à Guy Gallice pour le vernissage de son exposition photos sur les coulisses du Paradis Latin dans les années 70′. Des vidéos nous ont permis de voir les spectacles donnés à cette époque.Dans une ambiance festive, nous avons eu le plaisir de recevoir le Directeur de Bobino, des producteurs de spectacle, des artistes, ainsi que Mme Atallah déléguée auprès du Maire du 14ème à l’action sociale aux personnes handicapées.Un vernissage comme on les aime, où l’on se rencontre, se découvre, où l’on sympathise qui répond à la mission de café Signes, lieu de toutes les rencontres et de toutes les différences.

Soirée cabaret au Café Signes


“La lumière changeante dans les arbres, ou sur l’eau, je tente de l’attraper pour la rendre visible à chacun.Et quand je regarde mon tableau, si j’ai envie de m’y promener, si sa lumière m’attire, alors, je peux le proposer aux autres.”Catherine MonnierAssistante à ANECAMSP(association nationale des équipes contribuant à l’action médicale précoce)

Exposition Catherine Monnier au Café Signes


En collaboration avec la Vitrine des CAT, la mutuelle Intégrance et le journal de L’Action Sociale viennent d’éditer le Catalogue des CAT.Préfacé par Patrick GOHET, Délégué Interministériel aux Personnes Handicapées, cet annuaire présente région par région les prestations de services proposées par les Établissements et Services d’Aide par le Travail (ESAT), parmi lesquelles on peut trouver l’entretien des espaces verts, l’entretien des bâtiments, le conditionnement, le routage, la blanchisserie, la restauration collective et traiteur, le maraîchage, l’élevage, la conserverie, la céramique d’art…

Le Catalogue des CAT



Entre l’école et les établissements et services spécialisés pour la mise en œuvre des parcours de formation des élèves handicapés.Thème de la table ronde organisée par l’Union Nationale des Associations Laïques Gestionnaires (UNALG), Le jeudi 16 novembre de 10h à 12 h30 dans le cadre du Salon de l’Education au Parc des expositions de la Porte de Versailles à ParisMerci de confirmer votre présence, par courrier ou par mail auprès de Gérard MARCUS, UNALG, au 0146896917

LA COMPLÉMENTARITÉ NÉCESSAIRE


La cérémonie de remise des 3eTrophées Handicap et Citoyenneté s’est déroulée à Caen le 27 avril 2006 en présence de nombreuses personnalités dont Didier Béoutis, conseiller auprès du Ministre délégué à la sécurité sociale, aux personnes âgées, aux personnes handicapées et à la famille. Parmi les 60 dossiers pré-sélectionnés, le jury a décerné 8 trophées. Les Ateliers de Jemmapes ont été primés dans la catégorie «Vie quotidienne» pour la création par Marion Bony, Conseillère en Économie Sociale et Familiale, chargée d’insertion, d’un jeu de société destiné à faciliter l’approche de l’hygiène chez les personnes en situation de handicap, enjeu important de leur intégration.

Trophée Handicap et Citoyenneté pour les Ateliers de Jemmapes


La loi du 9 décembre 1905 affirme la neutralité de la république vis-à-vis des religions ; elle donne également un contenu positif à la laïcité en soulignant que la République assure la liberté de conscience.La laïcité ne doit pas être vécue comme une contrainte, l’expression d’une quelconque tyrannie de l’État pour reprendre la mise en garde formulée par CLÉMENCEAU lors des débats parlementaires qui ont précédé l’adoption de la loi de 1905. La laïcité n’a de sens que si elle est un droit du citoyen constitutif de la citoyenneté moderne. Pourquoi affirmer un tel droit ? Afin que chacun d’entre nous puisse s’ouvrir aux autres par delà ses croyances, ses origines et qu’émerge une communauté de citoyens. Celle-ci ne peut être imposée d’en haut, elle est une construction infinie, un effort perpétuel sur l’ensemble des forces qui chaque jour peuvent nous ramener en arrière, le produit d’un esprit citoyen.Le véritable esprit citoyen, c’est l’esprit critique qui refuse l’enrégimentement de la pensée, qui dialogue avec l’autre non dans un simple esprit de tolérance mais dans une volonté de construire les règles du vivre ensemble. Seule la laïcité permet aux individus de dépasser leurs différences. A ce titre, elle est le meilleur… Lire la suite 100 ans de laïcité et aujourd’hui ?

100 ans de laïcité et aujourd’hui ?



Communiqué de presse de l’UNALG: Désillusion, désappointement, déconvenue à l’UNALG face à une « loi minimale » Le 18 janvier 2005, l’Assemblée Nationale a adopté en seconde lecture, par 364 voix pour et 164 voix contre, lors d’un vote solennel, le projet de loi « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ».Face à ce texte passé le 25 janvier en commission mixte paritaire (14 députés et sénateurs) et avant son adoption définitive début février, l’UNALG redit sa déconvenue face à un dispositif législatif péniblement établi, ou ne se retrouve pas l’ambition proclamée par le Président de la République, qui voulait faire de la politique du handicap l’une des grandes priorités de son second mandat. En effet, si ce texte apporte quelques aménagements, quelques avancées significatives par rapport aux dispositions existantes, les attentes essentielles des personnes en situation de handicap demeurent, car les défauts majeurs et structurels de la loi en limitent la portée. Nous le disons à nouveau: * une autre définition du handicap conforme aux textes €péens et internationaux aurait dû être retenue. Ne pas tenir compte du facteur environnemental dans la création des situations de handicap ne permettra pas… Lire la suite Refondation de la loi de 1975

Refondation de la loi de 1975


Le 2 Avril 2004 le Parlement Européen a adopté une déclaration écrite sur les droits des personnes sourdes-aveugles. La surdicécité n’est pas la simple addition d’une surdité et d’une cécité; elle présente sa propre complexité. Cependant, beaucoup de pays Européens ne la reconnaissent pas comme un handicap spécifique. Maintenant, plus de 320 Députés Européens ont signé une déclaration demandant que l’Europe reconnaisse la surdicécité. C’est le résultat d’une longue campagne organisée par EDBN (le Réseau Européen pour la Surdicécité) campagne conduite par SENSE (La principale organisation anglaise pour la surdicécité) et à laquelle ont contribué l’ANPSA et le CRESAM.Le parlement européenVu l’article 51 de son règlement, Vu l’art 13 du traité sur l’Union européenne et le principe de la dignité humaine, A – considérant que la surdicécité est un handicap spécifique, caractérisé par une déficience auditive et visuelle, qui entraîne des difficultés d’accès à l’information, à la communication et à la mobilité, B – considérant que quelque 150 000 personnes sont sourdes-aveugles dans l’Union européenne, C – considérant que certaines de ces personnes sont totalement sourdes et aveugles, mais que la plupart conservent un usage partiel d’un ou de deux sens, D – considérant que les personnes sourdes-aveugles, qui souffrent… Lire la suite Les droits des personnes sourdes-aveugles

Les droits des personnes sourdes-aveugles


Le Café Signes a été inauguré le 4 juin 2003. Deux mille cinq cent personnes assistaient à cette fête populaire dont de nombreuses personnes sourdes et des personnalités politiques ou associatives.La presse unanime salue ce projet précurseur de l’Entraide Universitaire:LE RESTO SANS PAROLES (extrait France Soir 5 juin 2003).Depuis l’ouverture il ya un mois du café, la plupart des consommateurs, attirés par l’affiche de l’entrée qui signale aux badauds “ce lieu de rencontre entre sourds et malentendants”, sont là en connaissance de cause, et soutiennent l’initiative de l’association Entraide Universitaire. UN ZINC POUR LES SOURDS (extrait Le Point 6 juin 2003).“Le Café Signes, qui vient d’ouvrir ses portes à Paris, n’est pas seulement un bistrot branché. C’est la première brasserie animée par une équipe de sourds profonds. Géré par l’association Entraide Universitaire, ce café “pas comme les autres”, se veut à la fois “un prolongement des ateliers de cuisines, qui existaient déjà de l’association, et un lieu de rencontre entre sourds et entendants”.CE CAFÉ OU LES SOURDS SE FONT ENTENDRE (extrait Le Figaro 6 juin 2003).“L’ouverture du Café Signes repose sur un pari éducatif: permettre aux “entendants” d’entrer en contact avec les sourds et inversement. Ainsi un livret, disponible dans… Lire la suite INAUGURATION DU CAFE SIGNES

INAUGURATION DU CAFE SIGNES



Page 21 sur 22
1 19 20 21 22