Colloque Handicap – Laïcité


Le colloque “Handicap – Laïcité” organisé par l’Entraide Universitaire sous l’égide du groupe Laïcité – Intégration s’est tenu le 29 janvier 2004. Il a réuni, dans les espaces conviviaux de la Cité Internationale Universitaire de Paris, plus d’une centaine de personnes venues malgré la neige et les difficultés de circulation.
Dans son allocution d’accueil Daniel SEGURET, pilote du Groupe Laïcité – Intégration en 2003, a rappelé que les organisateurs du colloque, en croisant handicap et laïcité, tenaient à réaffirmer un principe fondamental de la laïcité: la mise en valeur de ce qui nous rassemble et la reconnaissance de ce qui nous différencie en tant que citoyens.
Cette notion de différence fut souvent évoquée lors du colloque. Certaines organisations ont pu apporter leurs approches particulières du problème qui nous tient tous à cœur: l’intégration, l’exercice de la citoyenneté, la participation sociale des personnes handicapées.
Le sujet de la première conférence portait sur l’ambition participative des personnes handicapées, présentée par Serge ÉBERSOLD de l’université de Strasbourg, . Selon ce sociologue, l’intégration se joue dans les relations interpersonnelles, la société contemporaine ayant a priori abandonné l’ambition collective d’acceptation d’autrui, elle impose aux personnes handicapées les mêmes exigences qu’aux personnes non handicapées, notamment dans le domaine professionnel.
La table ronde “Vivre comme et avec tout le monde” a illustré ce discours. Six intervenants ont présenté des initiatives visant à une meilleure intégration des personnes handicapées: Josie ARGAST, enseignante “itinérante” pour les enfants malentendants, Florence CORNU (PEP 75) a exposé le projet du “5eme jour”, Brigitte BONNARD présidente d’Épilepsie Euro Service organise des séjours pour les adolescents épileptiques, Francis DEGRYSE (Sans Tambour ni Trompette) monte des spectacles pour sensibiliser le grand public au handicap mental, Madame DELPLACE, assistante sociale, pour le Service d’aide à l’intégration sociale de Lavaur (81) et Martine LEJEAU-PERRY a parlé du CAFÉ SIGNES. Ces témoignages reflètent l’état actuel de l’intégration des personnes handicapées: quels outils pouvons-nous leur fournir à l’école, au moment du choix professionnel, comment leur faciliter l’accès à la culture et aux loisirs, quel soutien aux personnes qui ont fait le choix d’une vie autonome…
La suite ? Demandez “Entraide-Union” de mars 2004.